Partager :

Vous les connaissez sûrement pour C.O.W.L., polar super-héroïque dans le Chicago mythique des années 1960 ; le trio formé par Kyle Higgins, Alec Siegel et Rod Reis est de retour et vous entraîne cette fois jusqu’aux confins de l’univers. Le premier tome de Hadrian’s Wall paraîtra cet automne, en parallèle avec le lancement de la série aux Etats-Unis.

Roman graphique, noir et interstellaire

Mêler science-fiction moderne et roman noir, tel est le défi relevé avec brio par les deux scénaristes, Kyle Higgins et Alec Siegel. Hadrian’s Wall développe son thème sur les quatre chapitres que comporte ce premier tome : les relations brisées.

À bord du vaisseau spatial qui donne son nom à la série, les personnages se jaugent, se testent et se déchirent, véritables miroirs de la société futuriste dont ils sont issus.

En revisitant notre passé et en imaginant une tournure bien plus tragique à la guerre froide qui a façonné le monde que nous connaissons, les auteurs situent l’action en 2085 et imaginent toute une géopolitique interplanétaire : les hommes ont repoussé les limites du monde connu et colonisé d’autres planètes. Mais l’Histoire est un éternel recommencement et entre la Terre et sa principale colonie, Thêta, les relations sont tendues… et pourraient bien atteindre leur point de rupture plus vite que prévu.

C’est dans ce contexte que Simon devra résoudre une affaire de meurtre. L’ambiance est pesante, le huis-clos étouffant, et le protagoniste marche sur un fil, suspendu entre folie, suspicion et paranoïa. Pour le plus grand plaisir du lecteur.

Les premières pages

L’histoire

Le destin de deux mondes se joue sur un vaisseau…

En 1985, les tensions entre les États-Unis et l’Union Soviétique ont abouti au désastre nucléaire. Pour trouver la paix, les deux superpuissances se sont associées pour établir ensemble la première colonie spatiale. Mais cent ans plus tard, en 2085, une nouvelle Guerre Froide est en train de naître entre la Terre et la Colonie. C’est dans ce contexte que vogue le Hadrian’s Wall, un vaisseau chargé d’explorer l’espace interstellaire pour y répertorier les ressources exploitables. Lorsque le détective Simon Moore est envoyé à bord pour enquêter sur le meurtre d’un membre de l’équipage, il va découvrir que c’est peut-être le destin des deux mondes qui se joue sur ce vaisseau…

Les auteurs de la série plébiscitée C.O.W.L. livrent un nouveau thriller psychologique, hommage aux films de l’âge d‘or de la SF comme Alien ou Blade Runner. Entre space opera et huis clos introspectif, Hadrian’s Wall explore les relations brisées entre des êtres et des mondes en guerre, où les mystères sont aussi sombres que l’espace intersidéral…

Suivez-nous sur Facebook

Partager :